La spéléo en pratique

En s’affiliant à un club, vous disposerez de l’ensemble des services et des activités du club mais aussi de la Maison de la Spéléologie et du Patrimoine Souterrain.  Vous trouverez un club près de chez vous, ou la Maison de la Spéléo peut vous communiquer les adresses des clubs les plus proches. Certains clubs sont plus actifs dans un ou plusieurs domaines spécifiques de la spéléo (archéologie, plongée, recherche, expédition, etc). N’hésitez pas à vous renseigner pour trouver le club qui corresponde au mieux à vos attentes.

Prenez contact avec le club de votre choix et faites-lui part de votre désir de vous inscrire. Celui-ci se charge alors de toutes les démarches administratives. Ces démarches sont particulièrement légères puisqu’on ne vous demandera que de remplir une « fiche individuelle », de fournir une photo (récente) destinée à orner votre carte de membre et un certificat médical  (c’est le seul document qui devra être actualisé chaque année, en même temps que le paiement de la cotisation).

Ces démarches effectuées, la Maison de la Spéléo vous fait parvenir votre carte de membre et vous recevez vos publications trimestrielles ainsi que la revue « Regards ». Dès ce moment, vous pourrez participer aux nombreuses activités et sorties spéléos en bénéficiant d’une assurance et de services compétitifs !

La cotisation annuelle, variable d’un club à l’autre, mais incluant assurance, publications et accès aux services fédéraux, démarre à 40 € / an pour les moins de 16 ans et à 50 € / an pour les adultes.(Remboursement partiel de la mutuelle) Pour ce prix dérisoire, la plupart des clubs prêtent le matériel nécessaire aux premières descentes. Après quelques sorties, on commence à s’équiper : bottes, combinaison et gants. Comptez environ 150 € pour du matériel de bonne qualité qui fera plusieurs saisons. L’année suivante, en général, on acquiert le casque et l’éclairage : à partir d’une centaine d’euros. Enfin, pour se lancer dans les grandes verticales, l’indispensable quincaillerie : baudrier, mousquetons, descendeur, etc. Un peu plus cher, comptez 250 € pour l’ensemble. En considérant que tout ce matériel dure plusieurs années, et que l’investissement se fait progressivement, l’ardoise reste raisonnable.