Cavités en Belgique

Que faut-il savoir ?

1. Quand on débute, on éprouve des difficultés à se mouvoir, on accorde toute son attention à la progression et, malheureusement, on ne fait pas toujours attention à sa tête, à ses mains et à ses pieds ; on risque donc de briser des concrétions, de souiller des coulées blanches,...

2. Les concrétions, si elles vous émerveillent, en éblouiront d’autres après vous, pour autant que vous ne les emportiez pas, ce qui est strictement prohibé. Vous seriez de toute façon déçus car la calcite, hors de son milieu, perd tout son éclat. Il faut éviter également de les maculer de boue et de casser les plus fragiles lors de votre progression. Une concrétion ne repousse pas comme une fleur !

3. Tous les déchets de nourriture, les piles, les ampoules flash, etc., sont emportés. Rien n’est abandonné sous terre et il n’est pas interdit de ressortir aussi les crasses de vos prédécesseurs indélicats !


4. L’eau souterraine n’est jamais potable, aussi claire semble-t-elle. On est toujours à la merci d’un paratyphus. Il est donc exclu d’en boire sans la purifier (hydroclonazone, micropur...). Il faut se garder de souiller gours et bassins stagnants.

 
5. Les animaux que vous rencontrerez ont choisi ce milieu comme habitat, ne les dérangez pas. Lorsque vous vous approchez des chauves-souris, ne les visez surtout pas avec vos lumières ; cela risque de réveiller celles qui sont en hibernation et peut être mortel pour elles. Ne dérangez pas les maternités.


6. A l’extérieur, un grand sac plastique fait office de poubelle et sera mis à la voirie.


7. Préserver l’intégrité des lieux et avoir de bons contacts avec les propriétaires et usagers des sites spéléos, c’est faire preuve de savoir vivre et faire en sorte que les cavités restent accessibles aux spéléos.



Le karst belge
-
PDF à télécharger

Fermeture cavités CSIS

Rappel : Dès le 1 octobre, les cadenas dits « deuxième vitesse » seront posés à l’entrée de certaines cavités, qui constituent des lieux de refuge privilégiés pour l’hibernation des chauves-souris. Ces sites ne seront donc plus accessibles jusqu’au printemps !


La réouverture  concerne "certaines" des cavités suivantes :

N'hésitez-pas à joindre la commission Protection et accès   car certaines des  grottes restent fermées toute l'année et ne sont accessibles que sur autorisation !!

Adzeux (Chantoir d')   -- Agouloir (Grotte de l') -- Bebronne (Grotte de) -- Blaireaux (Trou des) -- Bohon (Grotte de) -- Brialmont (Grotte de)
Casino (Trou n°2 du) -- Claminforge (Grotte de) -- Comblain (Réseaux sauvages de l'Abîme de) -- Deux Copines (Grotte des) -- Emotions (Grotte des)
Faisan (Trou du) --
Feuilles (Trou aux) -- Fonds-de-Forêt (Grottes de) -- Fontaine de Rivire (Grotte de) -- Freyr (Grotte de) -- Géromont Grand Banc (carrière du) -- Grandchamps (Chantoir de) -- Heinrichs (Grotte) -- Maillard (Trou) -- Manto Saint Etienne (Réseau) -- Margaux (Grotte) -- Marique (trou) -- Maye Crevé (Trou du) -- Monceau (Grotte de ) (RND) -- Moneuse (Grotte de) -- Nou-Maulin (Trou du) -- Nutons (Grotte du Chantoir des) -- Palan (Trou du) -- Pont d'Avignon (Grotte du) -- Ramioul (Grotte de) -- Remouchamps (Réseau sauvage de la Grotte de) -- Riga (Trou) -- Sarrasins (Trou des) --Sècheval (Chantoir de) -- Surdents (Grotte des) -- Tchampacane (Grotte de) -- Trotti-aux-Fosses (Gouffre du) -- Trou qui Fume  -- Waérimont (Bois de - Trou de l'Ambre) -- Walou (Grotte) -- Wuinant (Trou)  -- Zinc (Trou au)

 

Inscrivez-vous à notre newsletter en complétant les éléments suivants :